Devis assurance

Faites vos Devis mutuelle dentaire sans plafond protheses implants orthodontie pas cher

Mutuelle dentaire sans carence & plafond

Le TNS et les soins dentaires : Obstacles et solutions

Pour un travailleur non salarié (TNS), il n’est pas du tout facile d’espérer recevoir des remboursements post frais dentaires. Afin de comparer les meilleures mutuelles TNS dans le domaine dentaire, il est nécessaire de bien comprendre les différentes garanties que proposent les mutuelles. Le remboursement des prothèses dentaires est le plus souvent exprimé en % du tarif de convention ou de la Base de remboursement de l’assurance maladie.

Quand la mutuelle a une « dent » contre vous

Il faut savoir qu’à l’inverse des consultations et aux soins dentaires, généralement remboursés en totalité c’est-à-dire à 100% des tarifs de convention de votre mutuelle, les tarifs des prothèses dentaires sont libres. En clair, si un TNS procède à la mise en place d’une prothèse dentaire, il ne sera remboursé qu’à hauteur de 70% par son assurance maladie. Ceci à condition que les prothèses dentaires figurent sur la liste des prestations remboursables. Ce n’est pas tout, le TNS doit avoir à l’esprit que ces remboursements sont effectués sur la base de tarifications fixes, le plus souvent inférieurs aux coûts réels des prestations dentaires ( mise en place de prothèses par exemple). Pour remédier à cette situation, les TNS et de l’avis des spécialistes en assurances maladies, doivent faire le tour des dentistes pour savoir les tarifications appliquées par chacun d’entre eux. En réalité, chaque chirurgien-dentiste applique le plus souvent à sa convenance la liberté des prix. La mutuelle santé et malgré qu’elle s’efforce de prendre en charge la couverture médicale liée à la pose de prothèses dentaires ou les autres soins buccaux, il faut aujourd’hui pour pouvoir se considérer comme étant très bien couvert, compter un niveau de 600 % du TC sans limite quantitative ou en plafond tarifaire. Comme ce n’est pas le cas pour la majorité écrasante les TNS, en raison de ce que ce privilège induit comme cotisations très élevées, des mutuelles proposent de nos jours des produits intermédiaires allant globalement de 100 % à 300 % du BR. Aussi, un nombre importants de contrat s’assurance maladie se mettent aujourd’hui à limiter le nombre de dents soignés par an, plafonnant ainsi le montant remboursé chaque année. Le niveau de remboursement de vos soins dentaires effectué par une complémentaire santé, structure en grande partie le niveau global de la cotisation de votre contrat. C’est pour cette raison, qu’il est difficile de trancher et dire avec certitude qu’il n’existe pas de mutuelle qui ne coute pas chère et qui en même temps réussit à rembourser vos soins bucco-dentaires en bonne et due forme.

Mutuelle progressive. La solution qui vous mettra l’eau à la bouche

Pour faire face aux mauvais payeurs, qui cotisent à une garantie haut de gamme afin de se permettre de percevoir des remboursements conséquents et décident d’un beau matin de quitter leur mutuelle et léguer leurs dettes à vous et moi, fidèles à notre assurance, optez pour une mutuelle offrant des améliorations progressives de couvertures et de bonus. Ceci devrait certainement vous éviter de débourser plus d’argent pour ceux et celles qui profitent du système et en abusent. Grace à ces mutuelles qu’on peut appeler « progressives », vous serez bien remboursé suite à des frais post dentaires, quelle que soit la situation.

A titre indicatif, des exemples de tarifications de base relatives aux remboursements du régime maladie, suite à des soins dentaires :

  • Appareil dentaire (1 à 3 dents) : 64.50€
  • Appareil dentaire complet (14 dents): 182.50€
  • On ne le répétera jamais assez, un comparateur d’assurances sera pour vous la meilleure lanterne qui pourra certainement éclairez votre chemin…vers un meilleur remboursement et aussi une mutuelle dentaire pas chere.